Accompagnement individuel

Qu’est-ce que l'accompagnement individuel ?

Mentor-Escale accompagne les Mineurs Étrangers Non Accompagnés (MENA) après leur départ des centres d’accueil, suite à l’obtention d’un statut leur permettant de rester en Belgique. Nous proposons alors de les suivre dans les différentes étapes de leur nouvelle vie en Belgique. 

Ce suivi est à la base de l’accompagnement à l’autonomie. Chaque jeune a une assistante sociale de référence qu’il peut venir voir aussi souvent que nécessaire pendant toute la durée de son suivi. Le but est d’accompagner les jeunes dans leur cheminement vers l’autonomie en leur octroyant un rôle actif dans les démarches entreprises afin de leur permettre d’élaborer progressivement un projet de vie et de devenir acteur à part entière de la société. 

Les assistantes sociales aident le jeune dans toutes les démarches administratives et sociales qu’il doit effectuer, le jeune apprenant petit à petit à mener à bien ces démarches par lui-même (processus du « faire avec » et non du « faire à la place de »). Les démarches peuvent être très variées, allant de l’inscription à la commune, à la prise de rendez-vous avec un médecin spécialisé. De plus, au-delà de la réalisation de ces différentes tâches, les assistantes sociales restent des personnes de confiance vers lesquelles les adolescents savent qu’ils peuvent se tourner quand ils rencontrent des problèmes ou ont des questions dans n’importe quel domaine de leur nouvelle vie. 

La scolarité et la formation sont des enjeux fondamentaux pour permettre aux MENA de s’insérer dans la société. Chaque adolescent est donc accompagné par Mentor-Escale afin d’analyser ensemble sa situation, ses souhaits et ses besoins. Il est ainsi informé du fonctionnement de la scolarité et des formations en Belgique afin d’établir consciencieusement un projet qui lui correspond. Il sera également suivi et soutenu tout au long de son parcours scolaire. 

Une équipe de bénévoles assure également des permanences pour aider les élèves dans leurs devoirs. 

Mentor-Escale assure un projet d’accompagnement des jeunes en logements supervisés, dits « logements de transit ». Celui-ci a une finalité bien précise : la préparation de MENA présentant des vulnérabilités particulières à une vie autonome dans un logement privé, via un encadrement rapproché. 

Tous les jeunes accueillis en transit bénéficient d’un suivi individuel à l’autonomie dispensé par une assistante sociale de Mentor-Escale, ainsi que de l’accompagnement d’un éducateur se rendant régulièrement dans le logement. Celui-ci accompagne les jeunes afin de les amener à adopter progressivement de meilleures habitudes alimentaires ou d’hygiène de vie, à intégrer nos différents codes sociaux et à utiliser au mieux les services extérieurs (courses, transports en commun, lavoir, banque, etc.).  

L’orientation pédagogique choisie consiste à laisser au maximum les jeunes trouver leurs propres solutions afin d’en garantir la durabilité et la fonctionnalité.  

Les assistants sociaux et bénévoles apprennent aux MENA qui le souhaitent les différentes façons de trouver un logement et les accompagnent si nécessaire dans les différentes étapes du processus (contacts téléphoniques, visites d’appartement, signature du bail, etc.). 

L’équipe est également présente pour rassurer les propriétaires : elle leur explique que les jeunes sont encadrés par un service et qu’ils ne sont pas livrés à eux-mêmes. 

Si demandé et/ou nécessaire, l’équipe se rend à leur domicile afin de mieux cerner ses conditions de vie et de lui procurer certains conseils quant à la gestion de la vie quotidienne. 

La fonction du milieu n’est pas de former l’enfant, mais de lui permettre de se révéler.Maria Montessori

Demande de suivi individuel

Pour introduire une demande de suivi individuel, veuillez télécharger et remplir le formulaire ci-dessous et nous le renvoyer à l’adresse info@mentorescale.be.

Conditions d’accès

Pour bénéficier d’un accompagnement individuel à l’autonomie, le jeune doit :

  • Être ou avoir été MENA,
  • Être reconnu réfugié ou bénéficier de la protection subsidiaire (au moment de la demande de suivi),
  • Être mineur (au moment de l’introduction de la demande de suivi),
  • Être capable, moyennant un accompagnement approprié, de vivre en logement autonome (ou semi-autonome),
  • Adhérer à notre système d’encadrement (signer et accepter le règlement).